Le label Cybercommune

Depuis 1998, le Conseil régional a encouragé et soutenu la création, par les collectivités locales, de plus de 400 Cybercommunes. Des espaces multimédia pour s'initier aux nouvelles technologies près de chez soi.

SIVOM Brehand-Gouessant

Lancées pour permettre à chacun de s'initier à l'informatique moins de 20 km de chez lui, les cybercommunes maillent l'ensemble du territoire breton. Elles sont accessibles aujourd'hui à la grande majorité des Bretons. Dans chacune d'elle, un ou plusieurs animateurs accueillent et guident le public.

Elles sont dotées, en moyenne, de cinq ordinateurs connectés à internet avec imprimante, scanner et parfois appareils photo numérique et webcams. Le matériel indispensable pour permettre à un public divers de s'initier à l'informatique : logiciels bureautiques, messagerie électronique, recherche sur internet, traitement de l'image... Selon les cas, elles proposent des ateliers d'initiation grand public au web ou aux logiciels bureautiques, mais aussi des activités plus pointues : création de site, création de webzines pour les jeunes ; ateliers sur le traitement de l'image....

Une formule à la carte

Portés par des communes ou des associations, les cybercommunes ont obligation de proposer des tarifs et des horaires d'ouverture accessibles à un large public. Mais elles ont toute liberté pour fixer ces horaires et tarifs et organiser les animations de leur choix autour des nouvelles technologies. Certaines sont implantées dans un espace dédié, d'autres dans une médiathèque ou une Mission locale, d'autres encore dans des structures abritant plusieurs services.