Le concept Cyber-base

Partenaire historique des collectivités pour l'aménagement de leur territoire, la Caisse des Dépôts s'investit très tôt à leur côté dans la recherche d'une solution d'accès aux technologies de l'information pour réduire la fracture numérique en France.
Dès la fin des années 1990, elle crée un concept d'espace public multimédia nommé Cyber-base. Elle l'expérimente à partir de 1999 sur six premiers espaces.

En quelques chiffres

En quelques chiffres

Voici les chiffres clés apparaissant sur le site Cyber-base.org en mars 2007 :

  • 552 sites
  • 1203 animateurs
  • 77 départements couverts

Voir la carte de France des espaces Cyber-base imagecyber-base.org/institutio...

La charte Cyber-base

La charte Cyber-base

La volonté de la Caisse des Dépôts est de proposer un concept s’intégrant dans différents environnements. La nécessité de proposer un socle commun est apparue comme l'une des constituantes indispensables pour garantir la cohérence globale du dispositif et lui conférer une forte identité.

La Charte a ainsi été élaborée par la Caisse des Dépôts pour garantir un niveau optimal de qualité et la pérennité de ce nouvel espace public.

Cette Charte définit les principes incontournables du concept, qui couvrent non seulement le processus de création ou de labellisation de l’espace Cyber-base, mais aussi son fonctionnement.

Historique

Historique

En juillet 2000, le Comité interministériel pour la société de l’information (CISI) confie à la Caisse des Dépôts la gestion d’un fonds alimenté par la Caisse des Dépôts pour le déploiement de 400 espaces Cyber-base.
Ces espaces publics numériques, ouverts à tous et offrant un accès haut débit, reposent sur un concept à la fois original et adaptable aux spécificités de chaque collectivité, de chaque territoire, rural ou urbain. Ces espaces permettent de développer les usages de l’Internet dans le cadre d’une politique publique visant à associer le plus grand nombre de citoyens, qu’ils soient
particuliers ou professionnels.

Par la médiation individuelle et au travers de programmes d’ateliers collectifs, les animateurs des espaces Cyber-base accueillent et initient les différents publics.

Même si le nombre d’internautes et le taux d’équipement ne cessent d’augmenter, l’apprentissage des nouvelles technologies n’en demeure pas moins contrasté. Parmi les usagers des espaces Cyber-base, il n’est pas rare de trouver des personnes équipées d’ordinateur et d’une connexion Internet à domicile. Parallèlement, les démarches actuelles de modernisation des services publics accentuent la nécessité de renforcer les usages.